Je ne comprends pas les jeunes d'aujourd'hui (dit la fille de 20 ans). Je sais pas, je comprends pas comment on a pu en arriver à un tel niveau de médiocrité en seulement quelques années.
Je ne comprends pas en particulier les "mouvements" de ces derniers temps: tecktonik, bébé rockeurs...

Essayons de recréer la naissance de la tecktonik (qui n'est à la base que le nom d'une marque de fringue rapellons-le...merveille du consummérisme).
Un jour, Kevin, 15 ans, après avoir passé trop de temps sur msn à parlé ac c pote mé pa en frencé pk bon sa va koua on né pa en cour la (oui vous comprenez m'dame, les jeunes d'aujourd'hui ne parlent français (et encore, et encore...) que 6 heures par jour, sinon leur petit cerveau se met à trop chauffer, et ça, c'est mauvais pour eux...). Donc, après avoir passé sa nuit sur msn, le petit Kevin s'est rendu compte que ses membres étaient complètement ankylosés. Enfer et damnation ! Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie ! (...) Mon bras, qui tant de fois a sauvé cet empire, tant de fois affermi le trône de son roi,trahit donc ma querelle, et ne fait rien pour moi ?
Alors, pour refaire circuler le sang des aisselles à ses doigts, Kevin a commencé à se secouer gravement, s'inspirant de video de personnes électrocutés sur youtube. Et comme Kevin est un fan d'électro, il s'est rendu compte que ses mouvements cubitaires s'accordaient à merveille avec son fond sonore ! Eclair de génie dans le crâne de Kevin, qui au passage a grillé un des derniers neurone qui lui restait, paix à son âme. Kevin a découvert la danse emblématique de sa triste génération ! En fait, c'est une héritière de Corneille !
Restait à ajouter quelques mouvements  conseillés  par le kiné de sa mère pour soigner son torticoli et remettre sa machoire en place, et voilà, Kevin a lancé une mode.

Fallait juste paufiner le look... et là je laisse la parole à Jessica, Jenifer et Cindy, qui ont su s'inspirer de leur environnement pour créer ce merveilleux staïle qu'on avait rien vu de mieux depuis le disco. En plus des fringues d'une classe internationale de la marque sus-cité, qui doit se frotter les mains aujourd'hui, au symbole crypto-nazi, un look très inspiré du pire des années 80 en fait, et avec quelques références déjà utilisées par le rock, mais respectent plus rien ces jeunes... Pour un résultat plein de goût et de finesse, qui risque à long terme de provoquer des lésions de la rétine mé on san fou, ont né jeune... Aaaah la classe des jeunes de nos jours... l'unité de couleur fabuleuse entre leurs boutons d'acnée et leur veste fluo...aaaaah ce retour bienvenu de la coupe mulet, qu'on croyait définitivement éradiquée....
aaaah ces slim moulants sur ces jambes de poulet... y a pas à dire, le jeune tecktonik est une bombe atomik en puissance, le nouveau james dean, l'excitateur des hormones féminines....j'en perds mon sms lengouaidge.
Les jeunes savent décidément exploiter tout ce qui a pu se faire de pire dans l'histoire de la mode, et c'est tout à leur honneur, même s'ils croient avoir inventé quelque chose.

En fait, j'ai pu noter une curieuse similitude entre la tecktonik et... la country. Hier soir dans ma profonde décadence, j'ai regardé ça se discute. je sais je sais, boooouuuuuuhhhhh.
Mais attends, tu vas comprendre. A la fin, un reportage était consacré à une famille en crise à cause de la passion des parents pour la tecktonik country. Evidemment, conflit avec Steve, le jeune de 17 ans, fana de teck. Discussion entre potes : "oé ça soule frencheman leur passion pr la counetri c naze !" "oé avec leur chapo la sa crin" "oé on sé pa ptetre kin jr on sra com eu mé bon koua..." Remarque, le jeune est tolérant, peut-être qu'un jour, dans looooonnngtemps quand ils sera vieux, il sera comme ça. Mais quand tu as l'image c'est mieux. Donc à titre d'exemple, voilà le genre de couvre chef que peut porter un jeune teck, qui ne craint pas du tout, lui :

teck

Ouais c'est sûr, le chapeau de cow boy ça craint grave quoi.

Mais allez, on avait dit pas le physique. La tecktonik, avant tout, c'est un état d'esprit.
...
...
...
...
MOUAHAHAHAHAHA !

Donc pour en revenir aux similitudes... Figurez-vous que les deux se complètent totalement ! La country est une danse pour gens sans bras, la tektonik une danse de gens sans pieds ! Si j'arrive à greffer les deux, sûr que je fais un malheur !

Parlons un peu danse justement. On peut distinguer la "danse" pratiquée en boîte, qui exprime simplement le nombre de verre qu'on a bu, et toutes les danses artistiques qui sont un mode d'expression et avant tout, un art, et ce depuis l'antiquité.
Alors posons nous la question. Qu'exprime la tektonik ? plusieurs réponses sont possible : une envie irrésistible de paraître ridicule, une envie furieuse de se gratter le dos, mais bras trop court, (meeeeerde !) un disfonctionnement synaptick, une crise nerveuse, une envie de s'aérer les aisselles ?
Attention, je reconnais que la tecktonik est une performance, tout le monde ne peut pas la danser, loin de là (j'ai vu d'éloquentes et hilarantes videos) (mais tout le monde VEUT-il savoir la danser ?...) Comme la gym en fait. La gym n'a rien à voir avec la danse, ce n'est qu'une suite de mouvement, pas faciles à exécuter, mais qui ne veulent rien dire si ce n'est la prouesse sportive.

Enfin bon... je vois que je commence à parler comme une vieille conne, donc j'arrête là avec ces pauvres ptit d'jeune's qui n'en méritent pas tant. ça leur passera, comme m'est passé le gothisme... et oui, personne n'est parfait, même pas moi !

Allez, pour finir, un petit quizz en image : sauras-tu retrouver le look tecktonik caché dans ce montage ?

tecktonik2