10 000 euros par mois pour chasser de pauvres malheureux qui n'ont pour subsister que le fruit de leurs recherches nocturne dans nos poubelles.
Des km parcourus chaque nuit pour récolter parmi les détritus les objets que nous ne voulons plus, et les revendre au petit matin quelques euros.
Incroyable de voir à quel point la société n'a pas changé finalement, depuis un siècle. Juste plus matérialiste, plus consumériste (dit-elle avant de vous montrer ses nouvelles bottes....)
Est-ce que notre police n'a rien de mieux à faire que foutre des amendes à des gens, des personnes, qui n'ont même pas de quoi manger ? Et pour quoi ? parce que sous les ponts abandonnés, il est important de garder la voie publique dégagée ?
Elle est belle la France.

Enquête exclusive du dimanche 7 décembre 2008

http://biffins.canalblog.com/